Accompagnement

sophrologie

La sophrologie dans
l’accompagnement médical

Si elle n’a pas vocation à soigner des pathologies qui nécessitent un suivi médical , la sophrologie est une aide précieuse qui permet aux patients de mieux vivre la maladie et les traitements . Elle permet d’améliorer la gestion du stress et des douleurs, mais aussi de d’accroître sa vitalité. Grâce à des exercices ciblés, les patients retrouvent toute la motivation et l’optimisme nécessaires au processus de guérison.

Accompagnement de la maladie

L’annonce d’un diagnostic médical inquiétant peut faire l’effet d’une bombe dans la vie d’une personne. Une maladie chronique, génétique, dégénérative ou auto-immune a un impact négatif sur le quotidien, mais aussi sur l’état d’esprit du patient.

Assistance médicale à la procréation

Plus de 10% des couples ont du mal à avoir un enfant. La PMA (procréation médicalement assistée) ou la FIV (fécondation in-vitro) sont souvent envisagées par les couples ayant des problèmes d’infertilité, malgré la complexité du protocole.

Gestion de la douleur aiguë et chronique

La douleur est un phénomène naturel de survie, mais elle peut se transformer en ennemi du quotidien quand on arrive plus à s’en débarrasser.

Accompagnement du Cancer

La sophrologie ne permet malheureusement pas une guérison miraculeuse, cependant, elle se place comme un très bon complément à l’ oncologie. L’intérêt de la sophrologie a même été reconnu par le ministère de la santé.

La sophrologie pré et post-opératoire

Une opération, qu’elle soit programmée à l’avance ou non, est généralement source de stress et d’inquiétudes, parfois irrationnelles. Avoir recours à quelques séances de sophrologie aide à mieux appréhender cet évènement.

Rééducation en kinésithérapie

Une rééducation réussie nécessite un parfait équilibre entre le corps et le mental. En ce sens, la sophrologie vient soutenir et compléter le travail du kinésithérapeute.

Troubles musculo-squelettiques

Les TMS, ou troubles musculo-squelettiques connaissent une recrudescence importante depuis les années 1990, de l’ordre d’environ 15% par an.

Soins palliatifs

Le placement en soins palliatifs d’un patient atteint d’une maladie dégénérative ou d’une personne âgée est une épreuve difficile, tant pour la personne en fin de vie que pour son entourage.

Troubles psychosomatiques

Les troubles psychosomatiques sont définis comme des dysfonctionnements ou des affections qui n’ont pas d’explication physique, mais qui sont d’ origine psychologique.

Bruxisme

Le terme bruxisme correspond au phénomène de serrement ou de grincement des dents, qui peut se produire en journée ou pendant la nuit, de façon inconsciente. Selon les estimations, il concernerait environ 8% de la population.

Narcolepsie

La narcolepsie est aussi appelée maladie de Gélineau est une maladie rare, souvent sous-diagnostiquée, qui provoque des troubles du sommeil chroniques et handicapants au quotidien.

Acouphènes, maladie de Ménière et hyperacousie

Les problèmes d’audition touchent un fort pourcentage de la population. La surexposition au bruit peut notamment engendrer des dommages et des maladies souvent difficiles à traiter.

Maladie de peau

Rougeurs, démangeaisons, plaques cutanées, boutons… les maladies dermatologiques touchent en moyenne 30% de la population.

Traumatismes

Certaines expériences particulièrement choquantes laissent une trace indélébile dans la mémoire. Parfois, ce que la victime ou le témoin doit affronter, ce n’est pas juste un mauvais souvenir, mais un véritable choc émotionnel.

Dépression

La dépression touche environ 1 personne sur 5 au cours de sa vie. Elle est souvent confondue à tort avec la déprime passagère, saisonnière par exemple. C’est une maladie grave, parfois assez mal comprise par l’entourage, qui nécessite un suivi médical.