Le blog

le blog

Rééducation en kinésithérapie

3 Déc, 2020 | Rééducation en kinésithérapie

Une rééducation réussie nécessite un parfait équilibre entre le corps et le mental. En ce sens, la sophrologie vient soutenir et compléter le travail du kinésithérapeute.

Quel est l’intérêt de la sophrologie pendant la kinésithérapie ?

Lors de la phase de rééducation, les exercices de sophrologie permettent au patient de comprendre son schéma corporel : d’avoir une meilleure conscience de son propre corps et de mieux appréhender ses ressentis. À l’aide d’images mentales, le patient visualise les zones douloureuses ainsi que les actions qu’il peut réaliser pour les relâcher lui-même.

Dans quels cas des séances de sophrologie sont-elles utiles en complément de la kinésithérapie ?

La sophrologie permet de :

  • travailler sur l’origine mentale (stress, etc.) ou émotionnelle (peurs, blocages, etc.) de certains troubles physiques ;
  • de gérer la douleur ;
  • d’apprendre à réutiliser son corps ;
  • de relâcher les tensions ;
  • d’améliorer les performances et la récupération dans le cadre de la kinésithérapie du sport.